Sébastien Carabin et Maxime Dony ont trouvé des partenaires pour se lancer

Le VTT Marathon a beau avoir le vent en poupe, il manque de structures en Belgique. Chacun se débrouille comme il peut afin d’exercer sa passion le mieux possible. Et s’il y a encore moyen de s’arranger quand on reste sur les chemins et singles nationaux, cela se complique quand on veut aller voir plus loin… ou plus haut. “Quand on la chance de pouvoir prendre part à une manche des UCI Marathon Series, on doit tout organiser soi-même, explique Maxime Dony. On doit trouver un hébergement, se farcir le déplacement en voiture, en avion, préparer son vélo, se faire à manger… Cela fait pas mal d’influx et d’énergie dépensés avant d’arriver sur la ligne de départ face à des pros qui ont pu se concentrer uniquement sur la course.”

Au cours d’un déplacement mouvementé à l’Ile d’Elbe pour les Championnats du Monde, le Brabançon s’était associé à Sébastien Carabin, une référence en matière d’épreuves longues distances, et désormais dans une situation similaire puisqu’il laisse la place à la jeune génération au sein du Team BH. Bref, deux hommes entre qui le courant passe bien, qui nourrissent des desseins communs et cherchent à optimaliser leur pratique, tous deux capables de se mettre en évidence au plus haut niveau.

Après de longues heures à cogiter, la solution s’imposait d’elle-même, si aucune structure correspondant à leurs attentes n’existait, il fallait donc la créer! Plus facile à dire qu’à faire mais les deux marathoniens ont su se faire violence – deux discrets qui n’aiment pas demander – et faire marcher leur réseau de contacts pour sonder les intérêts et obtenir le soutien nécessaire. Voici quelques jours, Urban Tri Sports – Scott MTB Team voyait le jour. “C’était stressant et motivant à la fois mais on y est arrivé! Avec des partenaires et un soutien inespéré au départ, nous allons pouvoir aborder la prochaine saison dans des conditions que je n’ai jamais connues, et donc avec des ambitions.”

Un état d’esprit que partage Sébastien Carabin, qui se consacrera autant au X-Terra – discipline dans laquelle il excelle – qu’au Marathon. A 33 ans, l’Andrimontois entend encore se faire plaisir et performer… chaque fois qu’il accroche un dossard. Quant à son équipier, sa marge de progression est certaine, il doit s’installer parmi les références nationales et se rapprocher encore du top mondial. Un beau défi qui ne peut que réussir, Urban Tri Sports – Scott MTB Team ouvrant un nouveau chapitre, pour ces deux coureurs et pour le VTT Marathon belge!

J. Gr.