Le Team Wallonie Jeunesse se réunira fin juin à Malmedy pour un stage qui mettra l’accent sur la technique.

Ce n’est pas parce qu’ils n’auront pas de session d’examens derrière eux que les jeunes se réjouiront moins d’arriver à la fin du mois de juin. En effet, le feu vert obtenu pour l’organisation des stages et la reprise des activités sportives constitue un soulagement général. A l’heure où les fédérations et responsables tentent de mettre sur pied u calendrier remodelé et d’organiser des compétitions qui respectent les mesures de sécurité, le staff du Team Wallonie a chois de reprendre le collier par un petit stage à l’attention des jeunes vététistes, à Malmedy, du 27 au 29 juin.

“Il s’agira d’une reprise de contact à tous niveaux, estime Briche Scholtes. On sait que la plupart des jeunes ont profité du confinement pour rouler, certains se sont entraînés très sérieusement, mais c’est forcément difficile de mesurer si le travail est bien fait quand il n’y a pas d’encadrement, ni de compétitions pour se tester.”

Pour les 18 jeunes convoqués, issus des différents clubs formateurs de la FCWB, le plaisir de se retrouver d’abord après plus de trois mois de trêve forcée. Sous le maillot de la sélection fédérale, ils retrouveront l’auberge de jeunesse et Malmedy et surtout, à deux pas, un Bike Park unanimement apprécié tant par les jeunes que par les responsables. “Ces trois jours se destinent avant tout au travail technique, avec du trial et de la descente notamment. Notre politique reste de développer la polyvalence et les qualités techniques de nos jeunes, une nécessite vu l’évolution de la discipline.”

S’ils sont restés occupés durant ce confinement, Brice Scholtes et Julien Soussigne retrouveront le terrain et le coaching avec un plaisir non dissimulé. Quant à la suite d’une saison que l’on disait déjà terminée, ils espèrent que l’assouplissement des mesures permettra à leur stagiaires de retrouver une ligne de départ dans les prochaines semaines.

J. Gr.