Plus d’une centaine de participantes issues des quatre coins de la Wallonie

Le cyclisme féminin a le vent en poupe en Wallonie, personne ne peut le nier. Organisée samedi à Rochefort, la journée AG Wallonie Women a salué la participation de plus de cent féminines, jeunes et moins jeunes, non-licenciées ou affiliés à la fédération. Un succès total pour une initiative qui visait à mettre en avant l’existence d’un projet féminin à la fédération et de donner le coup de pouce nécessaire aux filles et aux dames qui hésitent parfois à se lancer, seules ou en groupe.

Il est donc d’autant plus remarquable qu’elles avaient répondu en masse, malgré une météo maussade et une situation sanitaire qui n’incite ni au déplacement ni aux rassemblements. La journée se déroulant en extérieur au départ de la piste de Jemelle-Rochefort, aucun problème en termes de respect des mesures. Au menu, des randonnées ouvertes à toutes (parcours de 16, 24 et même 59 km), tour de piste chronométré, compétitions ludiques, exercices d’agilité et atelier mécanique vélo.

De quoi contenter les participantes, les observateurs, le partenaire principal AG, et l’organisatrice. “L’ensemble des commentaires reçus sont extrêmement positifs, confirmait Ludivine Henrion. Tout le monde a apprécié la journée, soulignant la gratuité des activités et la qualité des randonnées fléchées. Pour ma part, je suis surtout heureuse de voir que l’engouement est présent et que l’investissement vaut la peine.”

S’il reste forcément l’une ou l’autre amélioration à apporter, une randonnée intermédiaire entre 24 et 59 km, une rayon de soleil qui réchauffe et un espace restauration (interdit en raison des mesures Covid), il semble déjà acquis que l’initiative sera renouvelée l’an prochain, à plusieurs reprises et dans diverses régions du Sud du pays. De quoi drainer un public féminin néophyte ou habitué pour montrer la voie, dans le but de relancer le vélo féminin, qu’il soit loisir ou de compétition. “Si on parvient à ce que les dames se réunissent et créent leurs propres groupes, leurs propres clubs, la machine sera lancée.”