Une victoire qui couronne une année exceptionnelle

Un Wallon qui remporte une course par étapes du calendrier UCI, voilà qui n’est pas courant. Et un Wallon qui succède à un autre au palmarès, ça l’est moins encore. C’est pourtant ce qu’a réussi Maxence Place en remportant le classement final de La Philippe Gilbert Juniors, un an après Arnaud De Lie. Le couronnement d’une splendide saison pour le coureur de Sprint 2000 Charleroi, junior 1re année pour ceux qui l’oublieraient.

Ambitieux au départ, Max avait flairé le bon coup dans l’étape du samedi vers La Gleize, membre du quatuor qui allait se disputer la victoire et, surtout, reléguer le peloton à 24 secondes. Un petit viatique qui lui permetttait déjà d’envisager un bon classement final s’il parvenait à se distinguer dans le seconde volet, jugé à La Redoute. Les choses semblaient pourtant mal embarquées puisqu’une échappée de 18 hommess avait pris le large. S’il ne réagissait pas, c’était foutu. Le gars de Biesme décidait donc de jouer son va-tout. “Personne ne roulait alors j’ai pris mes responsabilités, il fallait tenter d’y aller. Je préférais finir 13e sans revenir sur les hommes de tête que rester dans le peloton sans rien tenter.”

Une belle mentalité offensive qui allait payer puisqu’il emmenait 3 autres coureurs avec lui dans la Vecquée pour former un solide groupe de contre qui rentrait sur les fuyards avant la double ascension de La Redoute. Costaud et lucide, Maxence parvenait encore à s’extraire avec le Britannique Hoole. Si celui-ci ne collaborait pas parfaitement, visant sans doute la victoire du jour, le Wallon savait que l’avance prise la veille lui permettait de remporter le classement final: 2e sur la ligne, c’est lui qui revêtait le maillot vert du vainqueur final de cette Philippe Gilbert Juniors.

Après avoir déjà connu le succès lors de la course de côtes de Couvin, il décroche ici une victoire dans une épreuve UCI! De quoi couronner une saison où sa carte de visite renseigne plusieurs performances de haut vol, avec entre autres: 3e du Trofeo Saarland en Allemagne la semaine passée, 7e d’Aubel-Thimister-Stavelot, 8e du Keizer des Juniors, 9e de La Classique des Alpes, 11e du GP Ruebliland en Suisse, sans oublier une course à l’avant aux Championnats d’Europe en Italie.

Une longue saison pour celui qui se partage entre Sprint 2000 Charleroi et AG2R Citroën U19 (où il est bien entendu reconduit pour 2022), sans oublier le Team Wallonie Juniors à l’occasion. Et visiblement, il reste motivé jusqu’au bout puisqu’il entend encore briller ce dimanche au Chrono Nations, disputé aux Herbiers. Au vu de ses prestations cete année dans l’exercice contre l’horlogue, inutile de dire qu’on le citera parmi les favoris!

J. Gr