Le coureur de La Reid a convaincu un team de référence

Pierre de Froidmont n’apprécie guère le changement, c’est lui-même qui le dit, mais l’évolution d’une carrière amène d’inévitables choix, dont certains représentent des opportunités uniques. Ainsi, le Team KMC Orbea l’a contacté cet automne avec la proposition d’intégrer leur effectif en 2022. Structure de références sur la scène mondiale, Orbea doit palier aux départ de Vader et Koretzky: sur leur liste de coureurs prometteurs, Pierre de Froidmont.

S’il s’est donné le temps de la réflexion, le citoyen de La Reid a répondu favorablement, parfaitement conscient de la promotion offerte. “J’ai réfléchi avant de me lancer car j’ai besoin de me sentir bien pour prester de manière optimale, explique-t-il. Mais les premières discussions et rencontres m’ont rapidement montré que l’environnement et le fonctionnement de cette équipe m’apporteraient énormément. Tout sera fait pour que je bénéficie de conditions optimales.”

A 24 ans, il abordera ainsi un nouveau chapitre d’une jeune carrière qui l’a vu réaliser d’impressionnants débuts chez les Elites. En 2020, saison minée par le coronavirus, Pierre avait brillé aux Mondiaux, 31e d’une épreuve réunissant les 30 meilleurs mondiaux, alors que lui devait s’élancer loin derrière sur la grille de départ. Excellent pour la confiance en vue d’une saison 2021 où il a dépassé toutes les attentes en Coupe du Monde surtout: 37e à Leogang, 25e à Nove Mesto, 22e aux Gets et surtout, après un coup de mou lors des Mondiaux, une magnifique 17e place à Snowshoe, malgré une crevaison.

Autant de performances qui lui ont permis de prendre de l’assurance, de grandir, entraînant avec lui le jeune effectif du Team BH Wallonie, désormais reconnu. Et si Brice Scholtes et son staff sont tristes de voir partir Pierre de Froidmont pour ses qualités humaines, c’est au contraire une fierté immense de voir leur jeune leader franchir le pas vers un team de référence. Mission accomplie pour la structure de formation wallonne. “Nous formions une vraie équipe au sens collectif du terme, confirme-t-il. L’entente entre les coureurs représente un plus indéniable, un facteur de réussite pour tous. Je conserverai des souvenirs inoubliables et des liens privilégiés tout le monde, bien plus que des équipiers pour moi.”

Après avoir lui-même profité de l’expérience d’un Sébastien Carabin, Pierre incarnait l’exemple à suivre pour les espoirs et les juniors au sein du Team BH ou des sélections Team Wallonie VTT: son sérieux, son travail, son souci du détail, sa capacité de remise en question, sa simplicité aussi qui n’a d’égal que son talent. Reconnaissant envers un team qui lui a donné mais auquel il a également apporté, il débarque chez Orbea avec la motivation d’un débutant. “J’ai déjà eu un aperçu, c’est évident que je vais découvrir énormément, apprendre au contact d’un staff et d’équipiers qui ont déjà du vécu. Je vais observer et m’enrichir à leur contact pour devenir plus fort. Au plus haut niveau, ce sont les petits détails qui font la différence.”

La saison 2022 et ses grands rendez-vous seront attendus avec impatience par Pierre de Froidmont et tous ceux qui le suivent, de près ou de loin. Un nouveau maillot pour de nouveaux défis.

J. Gr.

Photo: Luc Delhaye