Le Champion d’Europe de la spécialité, Alec Segaert, s’impose

Six semaines après La Bernaudeau, le Team Wallonie reprenait le chemin de la Vendée pour conclure la saison d’une manière somme toute habituelle, au Chrono des Nations. Une délégation composée de trois Juniors – Thibaut Bernard, Noah Detalle et Lucas Jacques – cette fois, quatre si on ajoute Maxence Place, aligné lui sous le maillot d’AG2R Citroën U19.

Si l’épreuve a changé d’équipe organisatrice, la formule demeure inchangée et le plateau des engagés semblait plutôt fourni sur papier avec la présence du Champion d’Euope, Alec Segaert, et du Champion du Monde du contre-la-montre, le Danois Gustav Wang. Pas de pression exagérée dans les rangs wallons même si Kevyn Ista tenait à garder ses coureurs concentrés jusqu’au bout. “C’est la fin de saison pour tout le monde mais autant rester focus jusqu’à la fin, commentait le coach FCWB. A partir du moment où on reçoit la chance de disputer une grande épreuve, on la saisit. Le résultat importe mais aussi l’implication des coureurs, cela fait partie de l’apprentissage.”

Alors que Segaert prenait largement la mesure du Champion du monde et s’imposait pour quatre secondes devant l’Irlandais Rafferty, c’est Thibaut Bernard qui réalisait la meilleure perf das le camp wallon puisque le Hannutois se hissait au 8e rang, à 1.41 du vainqueur. “Pour l’avoir suivi, il a réalisé un bon chrono et aurait peut-être même pu viser deux ou trois places de mieux. Il est parti sur de bases extrêmement élevées mais a peut-être donné un peu trop sur cette première partie difficile du parcours.”

Dans son sillage, Maxence Place prenait la 10e place, ajoutant un ultime Top 10 sur une carte de visite particulièrement bien fournie cette année. Coureur complet sans être un réel spécialiste de l’effort en solitaire, Lucas Jacques finissait lui 23e, une poignée de secondes devant Noah Detalle (26e). Le Verviétois valait sans doute mieux que cela en regard de ses qualités, mais au terme d’une campagne bien remplie, il avouait que sa meilleure forme était derrière lui.

Un bilan d’ensemble duquel Kevyn Ista dégageait l’aspect positif, réaliste mais optimiste. “Pouvoir aligner quatre coureurs qui possèdent effectivement le niveau pour un Chrono des Nations représente une satisfaction. Cela signifie qu’il existe du potentiel chez nos jeunes et que nous devons travailler, avec les clubs, pour développer ces qualités et donner aux coureurs l’occasion de prendre de l’expérience dans des épreuves du top niveau.”

A signaler chez les Dames Juniors, la belle 6e place de Lauryne Van Laeken sous le maillot Bingoal-WB Ladies.

J. Gr