Plus de 24 heures d’effort au profit du centre médical héliporté de Bra-sur-Lienne

Passionné de vélo, Maxime Burette est aussi un homme de défis. Après avoir déjà réalisé l’Everest Challenge l’an dernier, ce professeur d’éducation physique s’était trouvé un nouveau pari à réussir: gravir (et redescendre) la côte de son village, Harre, dans la commune de Manhay, durant 24 heures!

Courageux ou fou? Un peu des deux sans doute, mais surtout généreux dans la mesure où l’exploit sportif s’accompagnait d’un but caritatif, en soutien au centre médical héliporté (CMH) de Bra-sur-Lienne. Après avoir souffert du coronavirus au même titre que sa compagne et ses enfants, Maxime se trouvait d’autant plus sensibilisé à la situation de ce précieux service. En l’occurrence, un manque de rentrées en raison des nombreuse activités annulée sen raison de la situation sanitaire. De là son idée d’un “24 h Everesting” parrainé afin de mettre en lumière l’importance du CMH et lui reverser un maximum de dons.

Restait à pédaler, à l’assaut de cette côte qui affiche tout de même 3 km de long pour 165 m de dénivelé positif, avec des passages à plus de 10%. Il a donc pris le départ samedi sur le coup de 10 heures du matin, fort d’une excellente condition, d’un gros moral et de l’encouragement de ses proches. Accompagné au fil des heures par quelques amis ou son cousin durant une bonne partie de la nuit, l’homme au maillot BBikes a enchaîné les allers-retours pour dépasser l’Everest (8.848 m) et se hisser finalement à plus de 10.000 m de dénivelé positif. Jugez plutôt, son compteur indiquant 25 h 32, 373 kilomètres et 10.026 m d’ascension!

Un réel exploit qui ne lui faisait pas oublier la cause si bien servie, puisque son premier message précisait que le défi était réussi et qu’il était toujours possible d’effectuer un don (BE34 2480 4404 4090 avec la communication « DON 24h Everesting »)

Félicitations Maxime Burette et bonne récupération!

J. Gr.