Entraînements, stages, conseils, ils engrangent de l’expérience

Comment as-tu intégré le noyau national? 

Maxence: “Après mes tests à la détection grimpeur à la sortie des Cadets, j’ai intégré le noyau de Belgian Cycling. J’ai été suivi tout l’hiver pour du renforcement musculaire, des exercices spécifiques, des tests à l’effort ainsi que des vidéoconférences d’informations. Un entretien hebdomadaire est prévua vec le coach fédéral, Carlo Bomans, pour le suivi de mes entraînements, mon évolution et mes objectifs. Tout se déroule en collaboration avec mon coach de chez AG2R.”

Sacha: “Après les tests grimpeur en Cadets 2e année, j’ai rejoint le noyau national Belgian et bénéficié d’un suivi tout l’hiver: renforcement musculaire par vidéo conférence, ainsi qu’un contact hebdomadaire avec le coach fédéral, Carlo Bomans, et mon entraîneur Charles Dewolf. J’ai réalisé mes tests à l’effort à la Bakala Academy de Louvain et j’ai intégré le projet grimpeur et j’ai participé aux entraînements.”

Comment as-tu abordé ce stage?

Maxence: “Après le Tour du Valromey que j’ai disputé avec le Team Wallonie, je devais enchaîner avec le Tour de la Haute Autriche, avec AG2R, mais j’ai reçu mon invitation à participer à ce stage d el’équipe nationale. Avec la crise sanitaire , le stage dans les Vosges initialement prévu a été remplacé par celui de la Gleize dans nos Ardennes. Nous étions 10 dont 2 Wallons. Avec la présence de Cian Uijtdebroeks, le groupe ne pouvait qu’être tiré vers le haut. Nous avons enchaîné 7 jours à un très bon rythme avec +/- 10.000 D+ et 680 km: on enchaînait du spécifique, du foncier et de la récupération. Nous avons également repéré la dernière étape de Aubel-Thimister-Stavelot. Ça va être costaud.”

Sacha: “J’ai également participé au Tour de Valromey avec la Team Wallonie puis j’ai rejoint le stage de l’équipe nationale, à la Gleize, tout comme Max. Je n’ai pas hésité à donner la préférence à ce stage par rapport à une participation à la Coupe de Belgique à Linter, le 21 juillet.”

Pouvez-vous décrire un peu une journée à La Gleize?

Maxence: “Nous roulions le matin avec temps libre l’après-midi. Nous avons été séparés en 2 chambrées de 5: parfait pour l’apprentissage du néerlandais et la cohésion. On se connaissait déjà sur le courses mais ce stage nous a permis de nous connaitre plus personnellement. Nous nous sommes même levés plus tôt le jour de la course olympique pour suivre nos aînés. La sortie a été retardée pour assister à la médaille de Wout! Pour moi, la langue n’est pas du tout une barrière mais pour celui qui n’a aucune base, ça doit pas être facile.”

Quels sont les rendez-vous pour la suite de ta saison?
Maxence: “Mes objectifs sont de bien figurer sur les courses à venir et espérer une sélection nationale pour les Championnats d’Europe, en Italie. J’ai déjà reconnu le circuit: il est plutôt destiné aux puncheurs qu’aux grimpeurs. Je ne me met aucune pression, je suis junior première année et je me sens déjà prêt. J’engrange de l’expérience en participant à de grosses courses.”

Sacha: “Je suis junior première année, sans pression sur les épaules. J’apprends énormément de choses je mets en pratique les conseils reçus. J’espère une sélection aux Championnat d’Europe, ce serait une belle récompense!”

Tes ambitions à plus long terme, pour 2022 et après?

Maxence: “Je suis d’ores et déjà reconfirmé chez AG2R, j’espère que nous serons enfins préservés du Covid pour vivre une saison pleine.”

Sacha: “J’ambitionne avant tout d’évoluer et progresser pour ma deuxième saison en juniors. Ensuite, intégrer une équipe Espoirs et confirmer.”