Les paracyclistes qui préparent les Jeux de Tokyo bénéficieront désormais du même maillot que les pros ainsi que de leur expertise

Le projet était en gestation depuis un bon moment, il est désormais officiel: l’équipe Bingoal Wallonie-Bruxelles et la Ligue Handisport Francophone (LHF) ont conclu un accord de partenariat afin d’échanger leurs expériences. Les paracyclistes de haut niveau dont certains préparent activement les Jeux olympiques de Tokyo bénéficieront ainsi de précieux conseils en matière de préparation et d’entraînement.

“Nous pensons que notre expérience au niveau du cyclisme de haut niveau peut être une aide pour les paralympiques, nous pouvons apporter notre expertise à des athlètes du top mondial au niveau paracyclisme”, explique Christophe Premont, entraîneur de Wallonie-Bruxelles.

Les paracyclistes francophones de haut niveau – à savoir Christophe Hindricq, Jean-François Deberg, Maxime Hordies, Raphaël Blaise et Thibaud Thomanne – évolueront sous le même maillot à dominante jaune que les coureurs de la formation continentale professionnelle.

Egalement affilié à la FCWB comme l’ensemble des paracyclistes, Thibaud Tomanne a participé dimanche à l’épreuve organisée pour les masters, à Marbais. Une belle expérience pour le coureur de Warsage qui a impressionné au sein du peloton des valides, assurant sa part de relais et de boulot. Bel exemple pour un coup d’essai.