Elle s’occupera du sport-études cyclisme au CEPES de Jodoigne

Comme ses 3 enfants, Ludivine Henrion reprendra le chemin de l’école à la rentrée prochaine. En effet, elle s’occupera de la section sport-études cyclisme du CEPES de Jodoigne. Diplômée en éducation physique et titulaire d’un brevet Adeps Niveau 2, elle remplissait toutes les conditions.  “Cela s’est fait de manière assez simple, confirme-t-elle. Je suis impliquée dans ce projet depuis le tout début et je connais très bien André Grenier (Ndlr: directeur de l’enseignement en Brabant Wallon). Si j’avais dit non dans une premier temps, l’envie demeurait présente et je n’ai finalement pas voulu laisser passer cette chance.”

En effet, sa formation Bingoal WB Ladies l’occupe certes mais lui laisse également mesurer les lacunes qui demeurent au niveau du vivier wallon. L’apprentissage et la formation de base restent prépondérants, d’où l’intégration progressive au sein de l’équipe de Dames  Juniors et Cadettes. L’âge des élève sportifs, garçons et filles, à qui elle enseignera. “Je m’occuperai donc des 8 heures hebdomadaires consacrées au vélo, tant au niveau de l’entraînement que de tout ce qui concerne le monde du cyclisme.”

Rappelons que la Province du Brabant Wallon et le CEPES de Jodoigne ont conclu des partenariats avec Belgian Cycling, la Fédération Cycliste Wallonie Bruxelles et le club de Blancs Gilets: aide matérielle, logistique, mise en situation… Autant d’échanges qui se trouveront facilités par la présence de Ludivine Henrion pour assurer le lien. Outre son palmarès sur le vélo, ses contacts et son implication dans les instances représente un plus incontestable.

Si le seul point d’interrogation reste le nombre d’élèves – il faut 6 inscrits en 3e secondaire pour que l’option démarre – l’arrivée d’une prof de vélo de ce calibre devrait largement suffire à convaincre les jeunes intéressés ou les parents qui hésitaient encore…

J. Gr.