Marathon pour Sébastien Carabin, Eliminator pour Arne Janssens

Arne Janssens pouvait se montrer satisfait de son week-end. Sa dernière compétition prévue en 2020 voyait le jeune coureur du Team BH prendre part aux Championnats du Monde Eliminator à Louvain. Lui qui n’avait pas été repris pour les Mondiaux XC de Leogang (ni pour les Championnats d’Europe où l’équipe belge allait déclarer forait) voulait profiter de cette opportunité dans une discipline spectaculaire et explosive.

Si un brin d’expérience a manqué au citoyen de Schönberg pour se hisser en demi-finales, il termine 11e juste derrière Fabrice Mels, confirmant des aptitudes évidentes et une condition plutôt enviable à ce stade de la saison. D’excellent augure pour sa 3e année chez les Espoirs, lui qui termine 2020 avec un ranking UCI qui lui permettra de disputer un programme recensant les rendez-vous les plus importants du calendrier.

De son côté, Sébastien Carabin s’était envolé pour Sakarya, en Turquie, afin de s’aligner aux Championnats du Monde Marathon. Sur un circuit exigeant et face au gratin mondial, il n’a pu jouer,un rôle déterminant comme il l’aurait souhaité.  Franchissant la ligne en 26e position après 4 h 50 de course, l’Andrimontois concédait une certaine fatigue et un besoin de souffler. Personne ne lui jettera la pierre quand on voit à quel rythme il a enchaîné les rendez-vous, alternant les disciplines au plus haut niveau, tout en travaillant à côté.

Comme le répète Brice Scholtes, manager du Team BH: “Séba reste un modèle pour tous les jeunes vététistes, pour son hygiène de vie, pour son sérieux et plus encore pour sa motivation toujours intacte.”

J. Gr.